L’éclairage public dans une commune est un élément essentiel de la sécurité nocturne. C’est un vaste déploiement le long de toutes les voiries pour briser l’obscurité sur les voies de communications. 

Rien que pour Visé, on totalise 3.177 luminaires. Ils sont gérés par notre intercommunale RESA et surveillés par la commune. Ce chiffre énorme engendre évidemment un coût à charge de la collectivité : coût d’installation et consommation d’énergies. 

RESA s’est engagé dans le programme OSP3, lequel vise à remplacer la plus grande partie des points d’éclairage par une technologie LED. Le programme se réalise en 6 ans et, à Visé, il s’agira de remplacer 2.681 points d’éclairage durant cette période. 

Plus précisément, le plan de remplacement à Visé est le suivant : 

  • déjà en 2022 : 1.100 points correspondant essentiellement aux villages de Lanaye, Lixhe, Richelle, Argenteau et Cheratte. 
  • en 2025 : 1.581 points essentiellement à Visé centre. 

Selon les chiffres actuels, c’est un investissement d’environ un million d’euros à charge des pouvoirs publics. 

Cette nouvelle technologie LED permettra une importante diminution de la consommation énergétique, donc du coût pour les finances publiques et de la production de CO2.