Jean KOKELBERG, conférencier provincial déjà venu à notre tribune parler du « nombre d’or », nous revient cette fois pour aborder un thème qui lui est cher, « La Renaissance toscane et ses génies ».

M. Kokelberg, professeur de Rhétorique retraité, réside 5 mois par an en Italie, en Toscane précisément. Cette région comprend de nombreuses villes d’art telles Florence (sa capitale), Sienne, Pise ou encore Arezzo. A Florence, au milieu du 15e siècle, les planètes sont parfaitement alignées : paix revenue, mécènes généreux (la dynastie des Médicis, richissime famille de banquiers) et artistes talentueux. C’est là que débute le mouvement appelé « Renaissance » qui couvrira aussi tout le 16e siècle. Il s’agit d’une période exceptionnelle se caractérisant par une grande prospérité économique, tandis que l’art atteint des sommets ! Florence en représente le berceau et l’éblouissante incarnation.

L’architecte Filippo BRUNELLESCHI, auteur du majestueux dôme de la cathédrale de Florence, est considéré comme un novateur par ses propres contemporains. Il laissa une œuvre architecturale – réalisée pour l’essentiel à Florence, pendant la première moitié du Quattrocento – qui fait de lui un brillant précurseur de la Renaissance. Les Médicis se font dessiner de somptueuses villas et d’idylliques jardins, pendant que le peintre Sandro BOTTICELLI élabore ce qui deviendra ses chefs-d’œuvre, « La naissance de Vénus » et « Le Printemps ». C’est dans ce contexte que l’on voit éclore le génie de Léonard DA VINCI, la fougue du jeune MICHEL-ANGE et le raffinement de RAPHAEL

La conférence s’appuiera sur un diorama d’environ 300 photos avec effets de transition et animation, commentées en direct.

RDV le mercredi 17 novembre à 20h00 à la salle polyvalente des Tréteaux (entrée facile par la rue de la Chinstrée).

Réservation souhaitée au 04 374 85 63 ou 0492 16 66 89 ou par mail à info@mahvi.be. PAF de 3 € pour le membre de la SRAHV et de 5 € pour le non-membre.

Bienvenue à toutes et à tous. 

Pour la SRAHV,
Marylène Zecchinon,
conservatrice du musée régional