Le premier janvier apporte chaque année son lot de changements et modifications. L’occasion d’un nouveau départ dans une multitude de domaines. Parfois à votre avantage. Et parfois pas. Tour d’horizon.

Du changement pour les éco-chèques

Désormais, les éco-chèques n’exisent plus qu’au format électronique. Les éco-chèques papier qui ont été émis jusqu’au 31 décembre 2021 resteront valables jusqu’au 31 décembre 2023. Après cette date, la version papier disparaîtra définitivement.

Autre changement : ils peuvent désormais être utilisés pour acheter tous les produits vendus par les fermes qui détiennent le label “En direct de la ferme” , et plus uniquement ceux certifiés “bio”. 

Indexation importante des salaires

L’indexation, au 1er janvier 2022, des salaires des employés de la CP 200, la commission paritaire la plus importante du pays, pourrait atteindre 3,56 %.

Une telle indexation serait inédite depuis une bonne dizaine d’années. Le niveau de l’indexation qui sera appliqué au 1er janvier 2022 ne sera connu définitivement qu’une fois les chiffres d’inflation établis pour le mois de décembre.

Le parlement flamand réduit de 5 % le salaire de ses députés

Cette résolution avait été votée en décembre 2019 par le gouvernement de Jan Jambon, mais n’avait toujours pas été appliquée. C’est à présent chose faite.

Les voitures de société diesel et essence taxées plus lourdement

En raison de la baisse des émissions moyennes de CO2 en Belgique, notamment grâce au « verdissement » du parc automobile, les références sont ajustées. Pour les voitures essence, gaz naturel et LPG, l’émission de CO2 de référence passe de 102 à 91 grammes de CO2 par kilomètre. Pour les voitures diesel, elle diminue de 84 à 75 grammes de CO2 par kilomètre.

L’avantage imposable minimum pour 2021 s’élevait à 1.370 euros par an et il sera indexé en 2022. 

La facture d’énergie (enfin) simplifiée

La facture d’énergie est désormais plus simple et plus facile à comprendre. Elle est à présent divisée en 5 sections : “Informations essentielles sur le contrat”, “Quoi, où et comment dois-je payer ou récupérer un montant”, “J’ai une question”, “Comparer les contrats et changer” et “Gérer sa consommation d’énergie”. Les “petits caractères” sont également supprimés.

Une expertise obligatoire pour obtenir un prêt hypothécaire

Depuis le 1er janvier, les banques sont obligées d’effectuer une expertise du bien avant d’octroyer un prêt hypothécaire. Mais elle ne doit pas être forcément réalisée par un expert envoyé sur place : un modèle statistique peut être utilisé.

Le montant du prêt sera désormais calculé sur base de la valeur estimée du bien, et non plus sur le prix d’achat. 

Réintroduction du crédit-temps de fin de carrière avec allocations

Certains travailleurs en crédit-temps fin de carrière peuvent à nouveau bénéficier (sous conditions) d’un droit aux allocations de l’Onem avant 60 ans.

Ce droit avait disparu le 31 décembre 2020 : il est à nouveau accessible pour la période allant du 1er janvier 2021 au 30 juin 2023. Travailler à 4/5e temps ou à mi-temps avec allocation est donc possible à partir de l’âge de 55 ans. 

Pour en bénéficier, il faut prouver une carrière de 35 ans, avoir pratiqué un métier lourd pendant 5 ans dans les 10 dernières années ou pendant 7 ans dans les 15 dernières années, avoir fait du travail de nuit pendant 20 ans ou travailler dans une entreprise en difficulté ou en restructuration.

Le fisc retiendra moins de précompte sur le salaire

A partir de maintenant, le fisc retient moins de précompte sur le salaire… et remboursera donc moins d’impôt.

Au fil du temps, ce précompte retenu par l’employeur en guise « d’impôt anticipé » a fini par déformer la valeur du salaire net puisque chaque année le fisc doit rembourser des sommes importantes aux contribuables.

En 2022, la réforme se traduira par une “hausse” moyenne de 128€ par an du salaire net, 209€ en 2023 et 243€ en 2024. En revanche, les contribuables recevront un remboursement d’impôt moindre. 

Les timbres coûteront plus cher

Le timbre-poste Non Prior acheté à la pièce passe de 1,10€ à 1,19€. Le timbre-poste Prior voit son prix unitaire augmenter de 1,60€ à 1,89€.

Biens immobiliers à l’étranger

Les propriétaires de biens immobiliers à l’étranger devront inscrire pour la première fois un revenu cadastral dans leur déclaration d’impôt 2022. Plus aucune distinction n’est faite entre un bien immobilier en Belgique ou à l’étranger.

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) avait condamné la Belgique en 2018 pour “traitement inégal”, du fait que la base imposable était calculée à partir de la valeur cadastrale du bien immobilier pour les biens situés en Belgique, et sur la valeur locative réelle pour les immeubles détenus à l’étranger. Or, cette dernière est généralement bien plus élevée que le revenu cadastral.

Hausse record pour les primes d’assurance incendie

Le montant des primes d’assurance incendie augmente de 5,6% au 1er janvier 2022. Une telle hausse de 5,6% n’avait plus été observée depuis 2007 (+5,88%). 

Elle est en lien direct avec l’indice Abex, qui dépend de l’évolution des prix de la construction. Ceux-ci ont fortement augmenté en 2021 à la suite des pénuries de matériaux. Et l’indice Abex est utilisé par 98% des assureurs pour calculer le montant des primes.

E.H.