Bâtir des ponts. Concrétiser des projets collectifs. Rallumer la flamme citoyenne. C’est un peu tout ça à la fois que l’ASBL Qualité-Village-Wallonie encourage sur tout le territoire régional depuis 1976. Pilotés depuis leur QG situé au cœur du moulin d’Argenteau (aujourd’hui moulin SCAR) et sur le terrain, les projets se concrétisent partout en Wallonie pour redonner plus de vie à nos villages. 

Les citoyens pour moteur

« Notre mission est de mobiliser les villageois autour de tout projet, destiné à rétablir la convivialité, améliorer leur cadre de vie ou mettre en valeur leur histoire et leur patrimoine », explique Isabelle DALIMIER, présidente de l’ASBL. « Nous aidons les citoyens à créer un groupe autour du projet qu’ils souhaitent réaliser et les aidons ensuite à prendre le relais, à devenir autonomes. »

Car c’est bien des citoyens que doit venir l’initiative première. Qualité-Village-Wallonie vient en support pour les aider à donner vie à leur idée grâce à ses connaissances des institutions et son gigantesque carnet d’adresses. « Nous avons de nombreux contacts : à la Région wallonne, avec des experts, pour les demandes de subsides, … Il n’y a pas de recette toute faite, chaque projet est différent. Il y a des ressources incroyables dans nos villages ! »

Plus de vie à Julémont

Dernier projet concrétisé dans la région cet automne : la création d’un nouveau comité à Julémont, sur l’initiative de quelques villageois tristes de ne plus connaître leurs voisins. Aujourd’hui, ils sont déjà une quinzaine, regroupés autour de valeurs de convivialité, de bonne humeur et d’écologie.

Ils viennent de planter six pommiers haute-tige, avec l’aide des élèves de l’école, autour de la plaine de jeux. Une belle occasion d’apprendre aux enfants l’histoire des pommes du Pays de Herve et leur permettre dans quelques temps d’en récolter les fruits : chaque année, les pommes seront cuisinées avec eux, dans un esprit de continuité pédagogique. « Nous les avons encouragés, aidés à trouver les espèces de haute-tige adéquates, mis en relation avec des professionnels et confréries de la région, … pour amplifier leur projet », précise Isabelle DALIMIER. En janvier, ils se réuniront aussi autour d’un apéro-dînatoire pour rassembler encore plus de villageois (toutes générations confondues) autour de futurs projets, tels que l’aménagement de sentiers de balade, la création de panneaux pédagogiques sur la faune et la flore de Julémont, l’aménagement de nichoirs et d’hôtels à insectes, le recensement du petit patrimoine, etc. 

Richelle hyperactive

Avant cela, l’ASBL Qualité-Village-Wallonie a déjà orchestré de nombreux projets, dont l’implantation d’une table d’orientation paysagère pour malvoyants à Saint-Jean-Sart : budgétisation, financement, étude topographique, mise en relation avec les sculpteurs, … 

Un travail de chef d’orchestre que l’équipe d’Isabelle DALIMIER a également mené il y a plusieurs années pour la création des « Rendez-vous de Richelle », aujourd’hui très actifs pour la valorisation du patrimoine et de la vie du village.

C’est d’ailleurs ensemble qu’ils ont œuvré pour la restauration du champignon de Wixhou et l’ouverture du parc du château d’Argenteau lors des journées du Patrimoine. En ce moment, c’est le « point-paysage » qui les occupe, situé entre Richelle et Visé, avec vue imprenable sur la vallée mosane. La récolte de fonds est en cours pour l’aménager avec une borne sonore, une table d’orientation, une longue vue, et du mobilier sécurisé.

Si vous souhaitez participer à ce projet (ou en soumettre un autre qui vous tient à cœur), rendez-vous sur www.qvw.be

E.H.