C’est un joli projet qui est en train de pousser (au sens propre et figuré) à Lanaye : Jérôme KNOPS est en train de réaliser un potager hors sol et hors normes. Et les premières récoltes sont prometteuses ! Aujourd’hui, il passe à la vitesse supérieure avec un crowdfunding.

La révélation sur Youtube

Premier confinement. Entreprise à l’arrêt. Ennui total. Jérôme KNOPS surfe sur Youtube, de vidéo en vidéo, pour passer le temps. Jusqu’à ce que l’algorithme lui propose une séquence sur un potager pas comme les autres, à Paris : de grands bacs disposés sur un sol en béton. En pleine ville. « J’ai accroché direct », explique-t-il, lui qui avait bien un potager chez ses parents mais ne s’en était jamais occupé. 

Il décide de tenter l’expérience chez lui et construit trois « bacs » en blocs de béton : ce sera son futur potager hors sol.

Fini le mal de dos

Une fois le contenant bâti, reste encore à le remplir. « J’ai trouvé à nouveau toutes les infos sur Youtube. J’ai disposé dans mes bacs des bois, du terreau, du compost, des déchets de tonte, … en lasagne. Avant de parsemer ce mélange de pellets de lin, pour ralentir la pousse des mauvaises herbe », détaille le Visétois de 37 ans.

Ce qui rend son système véritablement original, c’est la disposition en bacs, sans contact direct avec le sol et qui permet une surélévation des plantations. Les avantages sont nombreux : « C’est très bénéfique pour le mal de dos : il n’y a aucun travail au sol, pas besoin de bêcher, la terre est plus meuble car elle est amendée en permanence. Et l’entretien est beaucoup plus rapide ! »

De quoi nourrir la famille et les amis

Les résultats sont déjà là : aujourd’hui, Jérémy KNOPS et sa compagne Cindy croulent sous les légumes. Depuis ce printemps, ce sont pas moins de 300 kilos qui ont été récoltés : brocolis, courgettes (160 au compteur !), tomates, 20 kg haricots, oignons, salades, potirons, carottes, poireaux, basilic, fraises, … A tel point que Jérémy ne sait presque plus où donner de la tête, en parallèle à son travail de salarié dans le domaine de l’aéronautique : « J’ai commencé à avoir des demandes de la part de mes voisins, mes amis, ma famille, … Mes 3 premiers bacs ne suffisent plus. Je me suis donc lancé dans la constructions de nouveaux potagers, en bois cette fois-ci. J’en ai déjà terminé 5 et 9 sont en attente. »

Vers une véritable activité

Face à cet engouement autour de lui et sur sa page Facebook, Jérémy KNOPS se sent pousser des ailes et souhaite aller plus loin dans son projet. Son objectif : réaliser 18 bacs au total, construire une serre, acheter des canards « coureurs indiens » (friands de limaces) et des poules, puis se lancer dans la culture de soja, de concombre-pastèque et de pommes-de-terre sous foin (hors sol). Pour y parvenir, il a lancé une cagnotte participative sur le site MiiMOSA, qui a déjà enregistré 1000€ de dons en une semaine. Le premier palier est atteint, mais les suivants sont encore à compléter s’il veut réaliser pleinement son rêve.

Si l’envie vous vient de participer à ce beau projet de culture 100% naturelle et de déguster de bons légumes cultivés à deux pas de chez vous dès l’année prochaine, rendez-vous sur la page Facebook du « Potager de Lanaye » pour devenir contributeur.

E.H.