C’est officiel : Visé tombe le masque ! En rue, en tout cas : dans les magasins, les restaurants, les lieux à forte fréquentation, … il reste obligatoire.

C’est un arrêté de police émis par le Gouverneur de la Province de Liège qui a donné le signal ce mercredi 9 juin. Son contenu : l’abrogation « avec effet immédiat » de l’arrêté de police relatif au port du masque dans certains lieux.

Une bouffée d’oxygène, mais sous conditions : l’arrêté stipule bien que « la situation sanitaire est évaluée régulièrement » et qu’un « retour à des mesures plus souples ou plus strictes n’est jamais exclu.»

Reste encore à chaque bourgmestre de la Province de retranscrire cette décision (ou pas) via une ordonnance de police. Une condition sine qua non pour libérer les Visétois de l’obligation du port du masque dans les rues les plus fréquentées.

A Visé, c’est déjà chose faite. La Bourgmestre Viviane Dessart vient de l’acter officiellement : l’ordonnance de police du 30 septembre 2020 portant sur l’obligation du port du masque dans certains lieux publics de la ville est abrogée. Mais cela ne signifie pas pour autant un retour à 100% la vie normale, la Bourgmestre précisant bien que « les citoyens devront toutefois observer les règles directement applicables émanant des autorités supérieures ». Comprenez : port du masque toujours obligatoire dans les cafés, les restaurants, lors de manifestations de masse, etc.

Cette décision prend effet immédiatement, sous réserve d’un rétro-pédalage (peu probable) du conseil communal prévu le 21 juin prochain.

Bref : Visé respire enfin mieux.

E.H.