Visé, ce n’est un secret pour personne, football, handball et judo sont les sports les plus en vue, les plus suivis. Pourtant, d’autres disciplines méritent que l’on s’y attarde. Exemple, le basket. Bon cinquantenaire, le RBC Visé compte en effet parmi les grands clubs de sport de l’entité visétoise. Au fil des ans, sa filière a permis de faire ressortir de jeunes talents qui ont contribué à l’accès du club

Les groupes de marcheurs aiment jumeler leur passion de la marche et le plaisir de la découverte. Ce petit groupe de marcheurs, des aînés (de 50 à 90 ans !) originaires de Namur, les Bas Rouges sont venus ce dimanche 7 mai visiter Visé. Deux musées visétois les ont accueillis pour leur faire découvrir les richesses du patrimoine : la Collégiale et son écrin roman, la châsse de saint Hadelin,

Expo Mimi Finck Du jeudi 18 au dimanche 28 mai 2017, l’artiste visétoise Mimi Finck expose ses dernières huiles sur toile, à la Chapelle des Sépulcrines, rue du Collège à Visé, chaque jour de 14h à 18h. Elle puise son inspiration dans les paysages de Provence et de Wallonie. Venez partager son goût pour la couleur et la lumière. Vernissage le 17 mai à partir de 19h.

Voici 2 ans, Sambath Kan et Mimy Remy se sont rencontrées lors des 24 heures de Relais pour la Vie, à Visé. Infirmière en bloc opératoire de profession, la première a complété ses compétences par une formation de massothérapeute, tout comme la seconde la pratique depuis de nombreuses années. C’est dans ce cadre que les deux femmes se sont connues et ont décidé de travailler en duo pour offrir un

MARATHON  DE LA BASSE MEUSE  2017 Pour la 19ème fois le dimanche 14 mai se déroulera le marathon de la Basse-Meuse. Rappelons d’abord pourquoi le marathon se déroule à Visé (en passant par les communes d’Oupeye, Maastricht, Eijsden et Fourons).  En 1998, devait se courir un marathon à Liège. Quelques semaines avant la date prévue, le Bourgmestre retirait son autorisation. Catastrophe pour les organisateurs. Très vite quelques Visétois que je

Voici déjà venu le temps du Marathon de la Basse-Meuse, qui cette année fêtera ses 19 ans. En voici les principales informations. C’est traditionnellement le jour de la Fête des Mères que se déroule notre Marathon, cette année donc le 14 mai. Mais les choses débuteront déjà le samedi 13, avec de 14 à 18h00 les inscriptions et le retrait des dossards au Centre Culturel de Visé. Avant la grande

Soirée 30-40 Le comité des « moins de 40 » de la Compagnie organisait ce 22 avril, une nouvelle soirée à thème. Dans la salle de l’Alliance, joliment décorée, les invités furent conviés à se plonger dans une ambiance tex-mex des plus agréables. Après l’apéritif animé par un mariachi exubérant, les convives purent déguster un excellent chili con carne délicieusement relevé. Après les mignardises servies au dessert, la soirée se

Vendredi 19 mai à 20h : Conférence Salle n°5 du Centre culturel (entrée par la rue de la Chinstrée) : Alain Colignon (CEGES) présente : « l’antisémitisme en Allemagne et ailleurs au premier vingtième siècle  (avant la guerre 1914-1918) » . On ne présente plus Alain Colignon, du CEGES qui vient de produire une très intéressante publication sur la 1ere guerre en Wallonie durant la première guerre (à la Renaissance

Les esprits les plus chagrins ne manquent pas de souligner tant et plus, à tort et à travers, que Visé manque de parking et que la ville n’y fait pas grand-chose. Ils devraient apprécier cette nouvelle… Quoique !  La chose avait été annoncée, elle se concrétisera dans quelques jours, le – déjà grand ! – parking du site de Navagne (gare) gagnera quelques dizaines de places. Au total, ce sont

Preuve d’un beau dynamisme, à peine la boutique de prêt-à-porter «Belles Demoiselles» a-t-elle ouvert que déjà son offre et ses services s’élargissent.  Parmi les nouveautés marquantes, « Belles Demoiselles » propose désormais une gamme dont les tailles s’étendent de 34 à 48 ! Une belle palette qui permettra de satisfaire toutes les femmes. Des accessoires de décoration se sont également ajoutés au panel présenté. Autres nouveautés, et non des moindres,