22

Oct 2018

BMFA

Les jeunes de la BMFA à l’honneur, et c’est mérité !

Visé B – Richelle B en P2B, c’est le match que tout le monde attend dans la Cité de l’Oie. Pour faire de cette rencontre une véritable fête, les jeunes de la BMFA ont été invités. Ainsi, ce samedi 27 octobre, outre le fait de pouvoir déguster un succulent barbecue, ils seront présentés sur le terrain face à des tribunes qu’on espère bien garnies pour l’occasion.

Cet événement est l’occasion de faire le bilan de ce début de saison. C’est d’ailleurs dans cette optique que j’ai contacté Patrick Klinkenberg, le directeur technique de la BMFA. « L’idée est de rassembler toutes nos équipes et de prouver que nous sommes une grande famille. Toutes les catégories ont été conviées à cet événement. C’est une excellente façon de faire plus amples connaissances. Et puis, il faut également ajouter le fait que les jeunes pourraient, dans quelques années, évoluer dans une de ces formations qui se disputeront la victoire ce samedi », narre-t-il.

En parlant de jeunesse, un simple coup d’œil aux noms des joueurs figurant dans les noyaux de ces deux équipes confirme les dernières déclarations du DT. « C’est donc aussi une manière de préparer l’avenir pour les jeunes de la BMFA. C’est une façon de leur donner le goût d’assister à ce genre de rencontres. En effet, il est intéressant de voir les paliers à franchir avant de pénétrer dans le monde du football adulte».

En parlant d’avenir, il s’annonce radieux vu les résultats des équipes de jeunes. « Le bateau est bien lancé », confirme Patrick Klinkenberg. « Quelques équipes sont montées au niveau provincial et, mine de rien, elles se débrouillent plutôt bien. Outre les résultats, je trouve que le jeu proposé est globalement de qualité. Les U14 planent par exemple dans leur championnat. En résumé, je peux dire que c’est un départ en fanfare pour le jeu à onze. Le bilan du jeu à cinq, à l’instar du jeu à huit, est également satisfaisant. Nous poursuivons donc notre travail et ça paie ».

A noter que le mois de septembre avait été fortement animé à la BMFA. « Nous avons recensé un grand nombre d’arrivées. Concrètement, nous sommes passés de 280 à plus ou moins 350 jeunes. Ce n’était pas planifié. Nous avons donc dû effectuer quelques réorganisations. En effet, dans certaines catégories, le nombre de joueurs est très élevé. Par exemple, une catégorie du foot à huit est composée de 40 joueurs. C’est énorme. Tout cela prouve que nous proposons un environnement de qualité. Oui, les jeunes sont très bien encadrés » !

Yannick Goebbels