Les voitures électriques sont dans l’air du temps. Les pouvoirs publics les encouragent, voire les imposeront en remplacement progressif dans un avenir de plus en plus proche. Elles sont donc appelées à devenir la norme. 

Dans ce contexte, les fournisseurs d’énergies ainsi que les pouvoirs publics développent déjà des bornes de recharge mais les particuliers également. 

Les questions d’occupation du domaine public commencent dès lors à se poser et se poseront dans l’avenir avec de plus en plus d’acuité. Si l’on peut comprendre que les particuliers s’équipent, notre ville doit veiller au non-encombrement des trottoirs et des voies de circulation. Certains particuliers installent leurs bornes de recharge en bordure de domaine public et parfois en excroissance sur celui-ci et les prises de recharge occupent les trottoirs et traversent même parfois la voirie pour recharger le véhicule stationné en face.

Cette question de l’encombrement existe particulièrement dans les zones urbaines et densément peuplées. Ceci étant, chaque situation doit être analysée de façon ciblée et individuelle.

Nous demandons dès lors à chaque conducteur qui souhaite installer une borne de recharge sur le domaine public ou en façade de son immeuble de présenter un petit croquis afin que les services de la Ville puissent analyser de manière constructive son installation et son utilisation.

Le collège communal donnera aisément les autorisations mais la sécurité avant tout.