VISITE A MAKALA, RDC 

Cet été, c’est Tandu Garcia, membre fondateur de l’ASBL Makala, qui est allé à la rencontre de notre partenaire en RDCongo, l’ONG APDC (Actions Prioritaires pour le Développement Communautaire) et des bénéficiaires de nos actions afin de constater, d’encourager et d’évaluer leurs avancées réalisées grâce à votre générosité.

C’est dans la joie, avec des chants, des danses et des remerciements qu’il a été reçu par le groupement des cent mamans maraichères qui ont reçu du matériel aratoire (arrosoir, houe, râteau, machette, bêche, brouette, …). Cette visite était pour elles très motivante et réconfortante.

Chaque groupe de femmes (vendeuses de fufu, d’haricots, de pain, d’huile, etc.) est poussé par notre partenaire à se structurer avec des déléguées pour tenir les comptes d’une caisse de solidarité pour elles-mêmes et aussi avec l’intention de permettre à d’autres femmes de se créer un commerce et d’être autonomes. 

Tandu est aussi allé à la rencontre de la centaine de femmes ayant reçu un microcrédit cette année pour lancer ou relancer leurs activités génératrices de revenus qui ont été très impactées par la crise sanitaire. Les microcrédits rotatifs devraient permettre de doubler le nombre de bénéficiaires après une année.

Pendant la visite des deux centres de formations et d’alphabétisation, les apprenantes et les couturières ayant fini leur formation ont exprimé leurs difficultés pour vivre de leur métier car elles n’ont pas les moyens d’acheter une machine à coudre. A l’avenir, nous envisagerons la possibilité de financer une machine pour trois ou quatre jeunes femmes toujours dans le but de les amener à une autonomie financière.

Avec ses propres moyens, notre partenaire a acheté un petit moulin à manioc – qui est très insuffisant – pour aider les 3.800 vendeuses de fufu (farine de manioc) qui sont soutenues et suivies par l’ONG dans les trois communes de Makala, Bumbu et Selembao (Kinshasa). Le manioc, sous toutes ses formes (racine, feuille sakasaka, farine, chikwangue), est l’aliment phare du système alimentaire congolais; les femmes parcourent souvent de longs trajets avec des sacs très lourds pour trouver un moulin.

Nous allons les soulager dans ce travail en les équipant, en 2022-2023, de trois moulins diesel à transformation du manioc grâce aux dons reçus sur notre compte de projet de la Fondation Roi Baudouin qui nous apporte sa collaboration: les dons à partir de 40 €/an faits à la Fondation bénéficient d’une réduction d’impôt de 45% du montant versé (art. 145/33 CI).

Si vous souhaitez nous aider à réaliser ce projet très concret d’amélioration du revenu des familles et de la condition difficile des femmes, vous pouvez verser sur le compte de projet géré par la Fondation Roi Baudouin BE10 0000 0000 0404 sans oublier la mention structurée 623/3628/20024.

Les mamans vous présentent tous leurs remerciements, gratitude et reconnaissance à chacun(e) pour le soutien obtenu et l’autonomie procurée. Dans toutes nos activités, vous êtes présents, nous disent-elles, votre appui n’est pas une goutte d’eau mais bien une source qui peut devenir une grande rivière.

Réservez déjà la date de notre souper annuel «Aux saveurs d’Afrique» le 30 octobre à la salle du Cercle de Devant-le-Pont

ASBL Makala – Visé

makalafemmesdumonde.e-monsite.com
Bernadette Clesse
0473 56 20 83