Le 30 avril, Cédric Torfs, originaire et habitant de la commune de Visé (Loën), a publié son premier ouvrage. Celui-ci est disponible à la vente à la librairie L’Oiseau-Lire. Prix de vente : 7.5 €

Ce recueil, il l’a imaginé (à partir de textes écrits indépendamment les uns des autres) comme un cycle. Comme le cycle de l’amour qui se répète, hélas, parfois trop souvent pour certaines et certains d’entre nous …

Ce sont les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach qui lui ont inspiré cette structure cyclique. Dans ces variations, Bach termine son œuvre par une pièce identique à celle qui l’ouvre. Aussi, dans ce recueil, le dernier texte ouvre – en quelque sorte – déjà la porte à une relecture du premier.

« Des prémices », « Du présent extatique », « De la douleur », « Du renoncement »… Les textes sont regroupés à partir de ces catégories dans lesquelles chaque être qui a connu des peines de cœur reconnaîtra un cheminement intérieur familier.

La nuit est le thème récurrent ; il sert de fil conducteur au recueil, dans lequel se mêlent – dans un éclectisme souhaité et assumé – poèmes en prose, sonnets à la métrique la plus « classique » et encore d’autres textes à la structure plus libre.

Le prix, l’auteur l’a voulu aussi démocratique que possible (même si ce livre est, esthétiquement parlant, très soigné) ; en effet, en tant qu’enseignant, il essaie inlassablement de « casser » l’image élitiste accolée à la poésie, image que l’école perpétue encore trop souvent.

La langue et les références utilisées sont d’ailleurs aussi accessibles : nul besoin d’être un lecteur expérimenté ou de connaître mille références mythologiques pour goûter à ce qui est proposé.

Après 25 ans d’écriture pour lui-même , Cédric Torfs a décidé de franchir le pas et de vous faire partager son imaginaire et sa quête d’absolu. C’est autant un achèvement que le début d’une nouvelle histoire d’amour avec les mots.

 Fabienne Haway
Ecrivain public

L’Oiseau-Lire
Rue du Collège, 10 – 4600 Visé
Loiseau-lire@hotmail.be