Le 8 février dernier, un nouveau temple des matériaux a ouvert ses portes dans le zoning de Visé Nord, route de Maastricht. Deux centenaires, Courtois et Peuvrate, se sont associés pour devenir le rendez-vous incontournable de tous les professionnels du bâtiment en Basse-Meuse, sous un nouveau nom : Vis & Bois.

75% de professionnels

« Nous avions cet idée en tête depuis 20 ans », avoue Jean-Marc Courtois, jusqu’alors gestionnaire de la société Courtois & Fils, spécialiste du bois à Fléron. Sa société, créée par son grand-père il y a un siècle, vient de célébrer son union avec la quincaillerie Peuvrate, spécialiste visétois de l’outillage depuis 1920. Un rapprochement évident, quand on sait que Jean-Marc Courtois n’est autre que l’époux d’Isabelle Melen (fille de René Melen, 74 ans, qui a géré la quincaillerie pendant 40 ans avant de lui céder les rênes à 100% récemment). « Le rapprochement de nos deux sociétés est officiel depuis un an », poursuit Jean-Marc Courtois. « Nous avions besoin de nous repositionner vers le service aux professionnels. Ils représentent 75% de notre clientèle, mais les particuliers sont bien sûr toujours les bienvenus pour le service, le conseil et la qualité ».

Des installations gigantesques

Vis & Bois étend désormais son expertise sur 12 000m2 (contre 5000m2 auparavant pour Courtois et 1000m2 pour Peuvrate). Outillage, machines, service clés, quincaillerie, vêtements de travail… On y retrouve tous les services proposés au Visétois jusqu’il y a peu route de Dalhem. Mais en y ajoutant une sérieuse dimension supplémentaire avec l’offre de la maison Courtois, spécialiste du parachèvement : parquets, lambris décoratifs, panneaux, bois pour terrasse et bardages, matériaux d’isolation et de toiture… La liste est longue ! Sans oublier le nouveau service de pliage de zinc sur mesure. 

La zone de stockage et d’enlèvement, située à l’arrière du bâtiment, impressionne par ses dimensions. « Nous avons prévu une zone de chargement et déchargement pour les semi-remorques. Nous avons d’ailleurs deux camions pour les livraisons à domicile », précise Jean-Marc Courtois.

Leur pari sur l’avenir

Un fameux challenge pour le couple, qui ne regrette pas son choix et savoure la venue des premiers clients : « Nous sommes heureux de travailler désormais ensemble au quotidien. Je sentais qu’il y avait une place à se faire dans la région », explique Jean-Marc Courtois. « Je me suis éloigné de mon siège initial de Fléron. Mais je crois que mes clients vont me suivre, au moins en partie. Nous travaillions déjà sur le grand Liège, et nous avons bâti une relation de confiance avec les professionnels ».

Vis & Bois va donc bientôt fêter son premier mois d’existence, tout en terminant les derniers aménagements nécessaires. Un démarrage sur les chapeaux de roue, à la veille du printemps et de la reprise des chantiers. La saison s’annonce intense, et les Visétois sont déjà au rendez-vous.

E.H.