L’architecture protestante en province de Liège : « La mémoire d’une minorité » par Julien Maquet, le lundi 28 septembre à 20h dans la salle des Tréteaux. Notez bien le changement de lieu et de date.

Quand la réforme fut lancée par Luther au début du 16e s., les Luthériens, suivi des disciples de Calvin durent réfléchir au meilleur moyen de rassembler leurs fidèles. Ils ne se rassemblaient  plus dans des églises mais dans des temples, voulant retrouver par ce terme la primeur originale.

L’actuel conservateur du trésor de la Cathédrale Saint-Paul de Liège, en remplacement de Philippe George, admis à la pension, fit son mémoire à l’Université de Liège sur la Justice au Moyen-âge, avant de travailler à l’Institut du Patrimoine Wallon, devenu agence wallonne du patrimoine et de s’occuper alors de l’Archéoforum de Liège. Basée sur une enquête de terrain réalisée avec Laurence Druez en Wallonie et sur le dépouillement des fonds des églises locales et d’autres centres d’archives, l’objectif de l’exposé tend, après quelques rappels des principes fondamentaux de la religion protestante, à poser les premiers jalons d’une analyse de l’architecture des bâtiments les plus emblématiques du culte protestant en province de Liège en lien étroit avec l’histoire des communautés, les temples constituant fréquemment un élément essentiel de la mémoire de celles-ci. Rappelons qu’une dynamique communauté protestante est installée à Cheratte, depuis près de deux siècles.

P.A.F. de 5€ pour le public et de 3€ pour le membre. Le nombre de place étant limité, il est indispensable de s’inscrire à l’adresse mail info@mahvi.be ou pendant les heures de bureau au 04/374.85.63.

(Temple rue Vieille Voie en illustration).

Jean-Pierre LENSEN,
Pour le Musée de Visé