Sophie Wilmès l’a annoncé lors du dernier Conseil National de Sécurité : les marchés en plein air peuvent reprendre dès le 18 mai, avec un maximum de 60 échoppes. Dès le lendemain, la Ville de Visé (qui avait déjà annoncé sa volonté de relancer le marché hebdomadaire dès que possible) a clarifié les modalités pratiques du marché « nouvelle version » : il reprendra donc dès le mercredi 20 ma, de 8h à 13h.

Moins d’échoppes

Pour respecter les consignes du Fédéral, il a fallu faire des choix. Seules les abonnés et les marchands alimentaires locaux auront pour le moment le droit de participer au marché, soit 46 échoppes au lieu des 80 habituelles.

Il sera également interdit pour les commerçants ambulants de disposer des tables, mange-debout, drapeaux, ardoises et présentoirs sur le trajet des clients. Le tarmac devra rester entièrement libre.

Un parcours aménagé

Côté piétons, un dispositif spécial sera également aménagé à 7h45 et enlevé à 13h15. Il s’agira de barrières « nadar » et de rubans afin d’instaurer un sens de circulation, entrecoupé de passages à certains endroits. Le vis-à-vis entre les étals sera partout d’au moins 6 mètres, afin de garantir entre tous la distance de sécurité règlementaire.

En outre, il est recommandé à chaque exposant de proposer du gel à ses clients lorsqu’ils entrent dans son échoppe. On pense là en particulier aux commerces de textile.

Les masques seront obligatoires pour les vendeurs, et conseillés pour les clients.

Un soulagement pour les marchands ambulants, qui attendaient depuis des semaines de pouvoir reprendre leur activité.

E.P.