6 ans. 6 victoires. 6 montées. C’est l’exploit que vient de réaliser l’URSL, passant ainsi en un temps record de la P4 à la D1 Amateur. Un exploit unique en Europe, selon son heureux président Guy Thiry.

Victoire in extremis

C’est au terme d’un match halletant que le club de foot de Lixhe-Visé a décroché à Renaix son ticket pour la D1 Amateur ce dimanche 2 juin. Pourtant les bleus et blancs se sont bien fait peur : alors qu’ils menaient 1-0, leur adversaire aura en effet réussi à égaliser à 20 minutes du coup de sifflet final. Heureusement, une action clôturée au fond du goal par Florian Gendebien a permis à Visé de reprendre définitivement l’avantage à seulement 4 minutes de la fin du temps réglementaire. Dans le camp des oies, on exulte : le club vient de signer avec brio son entrée en D1 Amateur pour la saison prochaine.

Un club-famille

Riche d’une expérience de 27 ans dans la gestion de clubs de foot, le président Guy Thiry savoure le fruit de son travail et de celui d’un staff uni, qui place l’humain au centre de tout. Une formule gagnante, sans conteste.  Le plus bel exemple ? Certainement cette projection, organisée par les joueurs Gwen Jaa et Wendesey Alima, à peine une heure avant le match. Dans leur vidéo concoctée en secret, pas de conseils tactiques, non : plutôt une foule de messages enregistrés par les familles et amis des joueurs, pour les booster comme jamais avant la rencontre. Et on peut dire que cela a fonctionné, puisque les joueurs visétois se sont battus comme des lions, sans jamais baisser les bras jusqu’à la dernière minute.

Des changements à assumer

Aujoud’hui à Visé, on savoure. Et c’est bien normal. Mais il faudra ensuite se pencher concrètement sur ce que ce passage à l’échelon supérieur représente comme bouleversements et adaptations. Les joueurs seront rencontrés un à un par le club afin de cerner leurs envies et ambitions. On sait déjà que deux d’entre eux partiront jouer à Heist (Leslie Bamona et Florian Gendebien). 

Tel que l’impose la D1 Amateur, l’URSL devra dorénavant posséder 7 joueurs rémunérés à hauteur de minimum 21 800€ par an (un montant qui englobe les primes et avantages en nature). Parmi ceux-ci, certains pourront bénéficier d’un temps partiel (payé minimum 10 900€ annuels), pour autant qu’ils puissent justifier d’un emploi complémentaire ou qu’ils soient étudiants.

Il faudra donc que le club puisse suivre sportivement et financièrement, avec des joueurs aptes à affronter de nouveaux adversaires au sein d’une division exigente. Quant aux infrastructures, point positif : il ne faudra par trop s’en inquiéter.Visé dispose en effet d’un stade déjà aux normes et va s’équiper cet été d’une nouvelle pelouse synthétique.

Calendrier prestigieux 

Les matchs de la saison 2019-2020 s’annoncent d’ores et déjà épiques : on nous promet des rencontres passionnantes avec le RFC Seraing et le RFC Liège, des duels électriques contre Tubize, le Châtelet-Olympic, La Louvière Centre et le RWDM, ainsi que des chocs historiques contre le Lierse, Boom et Dender. Il va y avoir du spectacle, aussi bien en déplacement qu’à domicile ! Avec une affiche pareille, gageons que le stade de la Cité de l’Oie fera souvent gradins combles. 

E.P.