11

Août 2017

Wixhou

Vendredi 8 septembre à 19H30 dans l’enclos de la Chapelle de Wixhou

Monsieur le Doyen, José Gierkens, entouré des Prêtres et Diacres de la Basse Meuse présidera l’EUCHARISTIE solennelle à l’occasion de la Fête de la Nativité de Notre-Dame.

Aussitôt après la Messe, procession aux flambeaux dans les allées du Hameau. La bénédiction finale sera donnée sur la place de Wixhou.

Invitation très cordiale est adressée à toutes et tous qui dans la paix du soir en ce temps de rentrée scolaire apprécieront sûrement la joie simple et vraie d’une fête qu’il faut d’abord créer en soi pour pouvoir la partager autour de soi et en vivre.

La chapelle de Notre-Dame au bois d’Argenteau de Wixhou

Cette magnifique chapelle se trouve au bout d’un petit chemin, perdu dans les bois dominant la vallée de la Julienne. On y accède par la route menant à Saint-Remy. Elle est située sur l’ancien territoire d’Argenteau, mais dépendant religieusement de la paroisse de Richelle.

L’histoire de la chapelle nous mène loin, en 1683. A ce moment, la chapelle n’existait pas, mais sur le lieu était érigé un modeste oratoire. Selon la légende, une pauvre femme aurait trouvé au cœur d’un chêne une minuscule statue de la Vierge. Celle-ci devint l’objet d’une vénération spéciale et de nombreux pèlerinages. En outre, l’eau de la fontaine était considérée comme un collyre pour les yeux.

En 1749, l’oratoire fut transformé en véritable chapelle, avec une construction plus importante et un logement pour le chapelain. Il prît le nom d’Hermitage de Wixhou et devint l’objet d’une fondation créée par la Marquise de Laverne, châtelaine d’Argenteau à cette époque. Passé par mariage dans la famille des Comtes de Mercy-Argenteau, l’Hermitage fut relevé en 1849 par le Comte François de Mercy-Argenteau, personnage éminent de l’époque, dont le souvenir est gravé sur un marbre à gauche de l’autel.

C’est le style byzantin qui domine, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le décor est harmonieux, riche de magnifiques vitraux et d’un jubé fortement décoré de peintures et de dorures, portant un buffet d’orgues.

Facebookgoogle_plusmail