Déjà présenté aux parents par les écoles dans la foulée de la rentrée, le nouveau concept «Schoolpool» a été dévoilé officiellement à la presse par Luc Lejeune, échevin de la mobilité, du développement territorial et de l’entretien.

«Schoolpool» est un projet de co-voiturage scolaire. «Pas nouveau !», nous direz-vous… Ce qui est vrai (ex. «Pédibus»). Alors, en quoi celui-ci se démarque-t-il ?

Que des avantages

Initié par la Région Wallonne, «Schoolpool» est un projet concrétisé par «Taxistop», une asbl spécialisée dans le partage (voitures, maisons, vacances…) et la mobilité sociale. L’idée «Schoolpool» est née du constat que la densité de trafic va toujours croissante, surtout aux heures de pointe, ce qui ne manque pas de créer des situations infernales en milieu urbain. Le co-voiturage s’impose dès lors comme alternative idéale aux transports en commun, dont la qualité de service laisse – pour le moins – à désirer…

Un concept que «Taxistop» a transposé à l’école, par le biais d’un site internet qui regroupe des parents qui s’y sont inscrits préalablement. Une chouette idée qui non seulement doit permettre de limiter le nombre de véhicules en une zone donnée (ex. centre-ville ou abords des écoles), mais aussi permettre gains de temps, d’argent et de sécurité, avec une influence positive sur l’empreinte écologique, et le tout sur fond de convivialité. Que demander de plus ? En parlant de sécurité, il est bon de préciser que vos enfants «covoiturés» sont couverts tant par l’assurance de l’école que par la RC du conducteur. No stress…

Près de 4500 personnes au quotidien

Avec près de 4.500 personnes qui étudient ou travaillent à Visé quotidiennement, notre ville n’échappe forcément pas à ce phénomène d’engorgement. Ainsi, après plusieurs autres centres urbains de Wallonie, «Schoolpool» a-t-il été présenté aux écoles du centre de Visé, qui sans délai ont adhéré et même chacune désigné un «coordinateur», en l’occurrence Saint-Joseph, le Sacré Cœur, l’Athénée Royal, l’Institut et le Collège St-Hadelin, plus l’école communale de Devant-le-Pont.

Indépendamment de près de 5000 flyers distribués, c’est surtout une «étude» qui a été initiée en invitant les parents à répondre à 2 questions simples : «Trouvez-vous ce concept de co-voiturage intéressant» et «Seriez-vous prêts à participer à ce projet?». Avec un taux de réponse exceptionnel de 20%, 82,49 % de parents ont qualifié le concept intéressant. Mieux encore, plus de 26% déclaraient être prêts à s’impliquer dans ce projet. Il n’en fallait pas plus pour «lancer l’affaire» et dès à présent 2 sites-plateformes ont déjà été créés (école communale de Devant-le-Pont et centre de Visé).

Convivialité avant tout

Les concepteurs de «Schoolpool» insistent sur le fait que les parents qui n’ont pas de voiture sont aussi concernés. Dans ce genre de situation, le conducteur peut solliciter une petite contribution financière (maximum fixé à 0,34/ km parcouru) ou, mieux, convenir d’un échange de service ou de tout bons procédé, pourquoi pas une invitation à dîner ! Vous l’aurez compris, l’idée de «Schoolpool» est aussi de resserrer les liens, d’optimiser la convivialité entre «voisins».

Reste donc à vous inscrire ! De cela dépendra le succès de la formule.

Comment s’inscrire

Procédure toute simple via https://vise.schoolpool.be ; au besoin, contactez Didier Hanozin (04/ 374 84 92) ou Vincent Calers (04/ 374 85 13) du service mobilité de la Ville de Visé, ou Marco de Waeghe (081/ 62 50 90 ou mdw@taxistop.be), chargé du projet pour Taxistop. Autre possibilité, l’établissement scolaire de votre enfant.

(Marc LACROIX)

Facebookgoogle_plusmail