Plus de 130 experts internationaux issus de l’industrie, du monde universitaire et du gouvernement viennent de se réunir à Oupeye (CBR) pour assister à la conférence inaugurale dédiée à la capture industrielle de CO2.

Cet événement de 2 jours est organisé par le consortium LEILAC* (Low Emissions Intensity Lime And Cement), un projet du programme européen de recherche et d’innovation «Horizon 2020».

Le vaste programme de cette conférence a été conçu pour encourager les discussions et le partage de connaissances entre des acteurs-clés ayant un intérêt stratégique pour la technologie innovante de capture de CO2. Des sujets tels que les principaux défis auxquels l’industrie européenne doit faire face pour atteindre les objectifs relatifs au changement climatique, le rôle de l’innovation ou des entreprises y sont été abordés, parallèlement aux ateliers prévus pour permettre l’échange d’expertise en la matière.

Installation de démonstration
à Lixhe

Composé de représentants des secteurs du ciment et de la chaux, de fournisseurs majeurs en technologie et en ingénierie et d’instituts de recherche, le consortium LEILAC* a mis sur pied un projet industriel financé par l’Union Européenne à concurrence de 12 millions d’euros. Ce projet a pour objectif de démontrer une technologie qui permettra aux secteurs du ciment et de la chaux de réduire considérablement leurs émissions de CO2. L’élément principal de ce projet est une installation de démonstration en cours de construction à l’usine de CBR à Lixhe. Cette installation de capture du CO2 mise sur pied par la société Calix sera testée pendant 2 ans.

* Regroupe Calix Ltd (Europe), HeidelbergCement, Cemex, LafargeTarmac, Lhoist, Calix Ltd (Australie), ECN, Imperial College, PSE, Quantis et Carbon Trust.

Marc LACROIX