Le rôle d’une assurance auto est d’intervenir en cas d’accident et indemniser (dommages matériels, physiques et/ ou moraux) les éventuels tiers lorsque votre responsabilité est engagée. Petit récapitulatif.

Vu l’investissement que nécessite une voiture, choisir son assurance auto ne se fait pas à la légère ; de nombreux éléments sont à prendre en compte. Type de voiture, profil du conducteur, usage qu’il en fait et lieux de résidence sont autant des critères pris en considération.

Le plus souvent, les formules de base intègrent RC (Responsabilité Civile), Protection juridique, Protection individuelle du conducteur et Assistance. L’Omnium est à conseiller pour un véhicule neuf, de même que l’indemnisation en valeur de remplacement pour les 2 premières années (remboursement valeur véhicule accidenté au moment de son achat). Si vous roulez peu, mieux vaudra envisager une assurance au kilomètre, synonyme de tarification avantageuse (sous réserve du respect du kilométrage convenu). Si à l’inverse vous roulez beaucoup, la souscription d’une garantie d’assistance peut se révéler intéressante.

Jeunes et seniors

Les primes pour les jeunes conducteurs sont plus élevées, du fait qu’ils représentent généralement plus de risques. Certaines – rares- compagnies accordent toutefois des remises à ceux qui suivent des cours dans une école de conduite. Le calcul de la prime prendra aussi en considération l’historique d’un conducteur, âgé compris, qui n’aurait pas été assurés – généralement – sur les 5 dernières années… ou qui ne l’a jamais été. Si vous profitez de votre retraite, mieux vaut revoir les garanties de votre contrat pour l’adapter à votre nouveau mode de vie, ne fut-ce que pour votre kilométrage. Quant à ceux qui se verraient systématiquement refuser un contrat, ou si celui-ci est résilié unilatéralement, ils peuvent faire appel au Bureau de Tarification Automobile (BT).

Auto et boulot

Si se rendre à son travail en voiture est assimilé à un déplacement privé, il convient de signaler ce type de déplacement à votre assureur car, en cas de sinistre dans ce cadre, les éventuels dommages corporels, à vous et vos accompagnants eux aussi sur le chemin de leur travail, seraient considérés comme accident du travail (les dégâts de votre voiture restent couverts par l’assurance auto). L’utilisation à titre professionnel doit être déclarée ; une extension «utilisation du véhicule à usage professionnel» sera ajoutée au contrat.

Enfin, sachez que mineurs ou majeurs, vos passagers sont couverts par la RC mais veillez bien à respecter le nombre de places prévues pour votre véhicule. Et puis il faut aussi savoir que garer votre voiture dans un endroit fermé plutôt que dans la rue ne fait plus baisser le montant de la prime mais s’avère être un critère d’acceptation pour les modèles les plus onéreux (ex. Porsche).

Vous avez des questions ? Contacter sans tarder votre conseiller, il se fera un plaisir d’y répondre.

(Marc LACROIX)