Le premier tiers de championnat est déjà consumé. L’heure d’un premier bilan a donc sonné. Force est de constater que, pour un montant, l’URSL Visé répond aux attentes en Division 2 amateurs. Certes, les Oies ont loupé leur envol en s’inclinant lourdement à La Louvière en ouverture de compétition (4-0). Mais la suite fut bien plus réjouissante. Ainsi, on retrouve pour l’instant les Bassi-Mosans dans le groupe de tête. Ce qui signifie qu’ils ont parfaitement réagi après cet échec, enchaînant par la même occasion plusieurs succès probants. Le sentiment du devoir accompli doit ainsi prédominer. Et surtout permettre à ce groupe de poursuivre sur sa lancée afin, qui sait, d’accrocher le tour final.

Sous la houlette de Stéphane Huet, l’URSL Visé évolue donc positivement. « On pouvait s’attendre à ce que les joueurs connaissent des difficultés à trouver le rythme de cette D2. Alors, certes, il a manqué de la vitesse d’exécution. Quant à La Louvière, elle a prouvé qu’elle était en avance sur nous. Mais nous avons grandi de semaine en semaine. Et ce, grâce à la richesse de mon noyau. Différents changements ont été opérés et cela a renforcé le sentiment de concurrence. De quoi tirer le groupe vers le haut. Je constate par exemple que nous encaissons moins de buts sur phases arrêtées. Oui, le travail porte ses fruits ».

Tout n’est évidemment pas encore parfait. « Je remarque que nous nous montrons un peu trop nonchalants durant certains passages d’un match. Nous devons également trouver des solutions un peu plus diversifiées. Certes, je suis un adepte du jeu léché, fait de passes redoublées, mais je constate que nous n’hésitons pas non plus à effectuer des transversales. Les tentatives à distance pourraient ainsi nous permettre de varier notre jeu. Car il est important de se montrer plus performants en zone de conclusion. La vitesse et l’explosivité des joueurs, c’est une chose. La concrétisation de nos occasions de but, c’en est une autre ».

Place donc à la seconde partie du championnat avec la réception de Rebecq ce dimanche dès 15h dans le stade de la Cité de l’Oie. Ce club a également réalisé un très bon début de saison. Il ne s’agit donc pas d’un oiseau pour le chat. Voilà les Visétois prévenus !

Yannick Goebbels