JACQUES COLLARD ET COLLABORATEURS

Avec Val-Dieu comme point de départ, tout en gardant son appellation d’origine, le RALLYE D’AUTOMNE DE VISE s’est déroulé le samedi 29 septembre et présentait un plateau plutôt alléchant avec des Morgan, Alfa-Roméo, Porsche, Toyota Celica Supra, Toyota MR, Mini Cooper 1300S, Ferrari, MG, Mazda MX5, Renault Alpine A310 et A610, BMW de toutes sortes et notamment une superbe Z1, Lotus, Triumph Spitfire, Golf,  Fiat 124 Spider, Nissan, Peugeot 205 et même une Dyane, qui s’est sortie, tout à son honneur, de cette aventure, mais dont le pilote a quand même convenu, à l’arrivée, qu’il allait au plus vite achever la restauration de son MG, mieux adaptée au profil de cette épreuve !

Jacques Collard rééditait ainsi, pour la deuxième année consécutive, un rallye de régularité qu’il a créé en 1962, mais cette fois sans moyenne imposée. Le fascicule des feuilles de route rendait d’ailleurs un hommage aux équipages du tout premier Rallye d’Automne de Visé en reproduisant des photos d’époque : celles de Jacques Van Elderen (Volvo PV544), Pierrot Galère (Mini 850) et Raymond Tasset (Simca Montlhéry).

Avec une chance incroyable, qui se répète depuis 56 ans à chacune de ses organisations, le soleil a brillé toute la journée.

Le parcours de 309 Km, totalement asphalté, était tracé dans les Provinces de Liège et de Luxembourg ainsi que dans le Grand-Duché. Il alternait des tronçons sinueux, notamment ceux de courses de côtes, et des sections plus rapides, en privilégiant avant tout le plaisir du pilotage, c’est pourquoi le Rallye d’Automne de Visé s’adresse aux voitures de sport ou à caractère sportif. Mais l’esthétique des paysages et des endroits traversés en est aussi une composante essentielle.

Dès le départ, on se lance dans la côte de Holiguette, puis par Soiron, Pepinster, Banneux, Becco et Spixhe, on attaque la célèbre course de côte du Maquisard. Ensuite, par Stoumont, c’est la côte de Hierfomont qu’on escalade avant de prendre la direction de  Froidville et Haute-Bodeux puis le Lac de Chérapon, pour entrer au Grand-Duché à Hautbellain puis Troisvierges et pousser jusqu’à Clervaux, où se termine la première étape longue de 134 Km.

La seconde étape, de 175 Km, débute par un festival étourdissant de descentes vertigineuses et de remontées en lacets, particulièrement le parcours de la course de côte de Kautenbach avec ses 14 épingles à cheveux. Et tout cela sur des routes impeccables.

Puis c’est la rentrée en Belgique, où, par la vallée de la Lienne, on s’offre encore la côte de Werbomont puis, après Chession, les Fonds de Quarreux, Remouchamps, puis Louveigné, on fournit un dernier effort jusqu’à l’arrivée à Val-Dieu, où absolument tous les équipages engagés ont clamé leur enthousiasme et leur ferme intention d’y participer l’année prochaine en amenant des amis aussi passionnés qu’eux.

Le prochain RALLYE D’AUTOMNE DE VISE partira de Val-Dieu le SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2019.