Les bonnes pratiques dans l’isoloir

Dimanche, il sera temps de voter ! Que vous soyez encore indécis(e) ou que vous trépigniez d’impatience d’offrir votre suffrage à votre candidat(e) préféré(e), voici le rappel des choses à faire (et ne pas faire) dans l’isoloir.

Je vote en tête de liste ou pour un(e) candidat(e) ?

Deux possibilités : voter en tête de liste (en cochant la case située au-dessus de la liste que vous souhaitez soutenir) : cela implique que vous approuvez l’entièreté de la liste ainsi que l’ordre des candidats sur celle-ci. Ou voter pour un (ou plusieurs) candidats au sein de la même liste : c’est ce qu’on appelle les « voix de préférence » ou « vote nominatif ».

Si vous cochez la case de la liste ET celle de plusieurs candidats, votre vote restera valide mais seuls seront comptabilisés les votes préférentiels.

Qu’est-ce qui change par rapport à la dernière fois ?

En Wallonie, le changement le plus important cette année est la fin de l’effet dévolutif de la case de tête (ou « pot commun »). Cette règle consistait à attribuer au premier candidat de la liste autant de votes de la case de tête nécessaires pour lui permettre d’être élu, puis au deuxième candidat, et ainsi de suite, en cascade, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de votes à répartir. Désormais,  la case de tête ne sera plus comptabilisée que pour la répartition des sièges entre les listes. Ainsi, seuls les candidats qui auront obtenu le plus de voix de préférence seront élus, et ce quelle que soit leur place sur la liste. Il devient alors possible pour l’électeur de véritablement « pousser » ses candidats de cœur !

Quand un vote n’est-il pas valide ?

Attention : votre vote sera considéré comme nul si votre bulletin est abîmé, s’il est identifiable (si vous y laissez votre nom ou votre signature, par exemple) ou s’il comprend un gribouillage ou un commentaire… De même, il ne sera pas pris en compte si vous votez pour plusieurs listes ou plusieurs candidat(e)s de listes différentes.

Et le vote blanc ?

Le vote est « blanc » si vous n’émettez aucun choix (pour aucun candidat ni aucune liste). Certains citoyens choisissent cette option pour exprimer leur désapprobation à l’égard de la politique actuelle, tout en répondant à leur obligation légale de voter (lors des dernières élections fédérales, 5,8 % des bulletins étaient blancs ou nuls). Ces votes sont considérés comme invalides et ne vont alors à aucun parti.

Puis-je accompagner ma grand-mère dans l’isoloir ?

Au moment de remplir son devoir citoyen, il est interdit d’être accompagné: le vote se fait en solitaire et il n’y a pas d’exception. Seul le président du bureau de vote peut guider l’électeur et lui donner des explications, sans exercer la moindre influence.

Et si je prends un selfie ?

Les téléphones ne sont pas interdits dans l’isoloir et il n’existe pour le moment aucune loi qui empêche d’y prendre une photo. Même si votre vote est visible sur une photo rendue publique sur les réseaux sociaux, le « selfisoloir » relève de votre liberté de citoyen et de votre droit de révéler votre vote.

E.P.