Un grand nom du cinéma et du théatre vient de nous quitter : jean piat 93 ans, mort ce mardi 18 septembre 2018

Pourquoi parler de Jean Piat dans un hebdomadaire liégeois. Deux clins d’œil : dans la célèbre épopée des Rois Maudits, il incarna Robert d’Artois, seigneur toujours à la recherche de son héritage spolié par Tante Mahaut. Il va prendre parti à la fin de sa vie pour l’Angleterre (début de la dite guerre de Cent ans) et devra s’enfuir : où se réfugiera-t-il….au château d’Argenteau e.a.

Ensuite, les romans de Jean Piat sont des régals….aux éditions J’ai Lu, «  La vieille dame de la Librairie »l rappelle la vie de sa grand-mère, habitante de Lille et qui veut rejoindre durant la première guerre mondiale la France «  libre »,en passant par les Pays-Bas . Il consacre plusieurs pages poignantes à la traversée de la maudite clôture électrique qui séparait la Belgique de la Hollande. On peut s’imaginer que ce fut à quelques encablures de chez nous ! Chapeau l’artiste.

JPL